TPMP : René Malleville fait une apparition surprise dans l'émission après son départ – Téléstar

Quelques semaines après son départ de TPMP, René Malleville a fait mardi 1er décembre une apparition dans l’émission de Cyril Hanouna, et ce pour son anniversaire.

Un départ sans rancune. Le 18 novembre dernier, René Malleville annonçait dans la nuit son départ surprise de l’émission Touche pas à mon poste, après avoir été victime de moquerie le soir même sur le plateau de l’émission. Lassé de ce “bizutage” qui le faisait rire au début, le chroniqueur de 73 ans s’en est pris à Jean-Michel Maire et Benjamin Castaldi, ces “deux abrutis” qu’il accuse de l’avoir “pris pour un con”. Après quelques heures de réflexion, et une concertation avec sa famille, il avait finalement décidé de quitter l’émission, avant d’y faire une brève apparition mardi 1er décembre, et ce pour son anniversaire.

C’est en visioconférence que René Malleville est ainsi apparu dans l’émission Touche pas à mon poste sous les applaudissements du public, mais aussi des chroniqueurs de l’émission. “Je suis bien content de revoir tous mes potes de plateau, je n’ai que des bons souvenirs de cette émission, là je n’y suis plus mais je vous regarde tout le temps, je suis content de vous voir et que vous m’ayez appelé pour mon anniversaire”, s’est ainsi réjouit le Marseillais de désormais 74 ans.

Pour Jean-Michel Maire, René Malleville “s’est fait un film”

Si le départ de René Malleville de TPMP a beaucoup fait réagir, cette histoire n’a visiblement pas été sans conséquences pour certains. Et pour cause, depuis que le chroniqueur a dénoncé les moqueries dont il était victime, Benjamin Castaldivit désormais sous protection, après avoir été victime, lui et sa famille, de menaces, tandis que Jean-Michel Maire lui, ne comprend toujours pas ce départ subite. “On l’aimait tous René donc on n’avait pas vu venir le fait que ça monte (…) et qu’il pense qu’on se foute de sa gueule. Mais on passe notre temps à se foutre de la gueule, les uns des autres”, a ainsi confié le chroniqueur, qui admet que passé 60 ans, il est peut-être plus difficile de se faire charrier ainsi, “les petits-enfants disent ‘papy ils arrêtent pas de te charrier’ et du coup ça lui est monté à la tête”, a-t-il conclu.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Telestar.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Source

Powered by moviekillers.com