Municipales 2020 : l’actualité du 4 décembre dans le Val-de-Marne – Le Parisien


La campagne des municipales s’anime dans le Val-de-Marne. Les négociations s’intensifient. Les candidats, maires sortants ou pas, se font connaître. Et les réunions se multiplient.

Gentilly : Un débat sur l’urgence climatique à l’initiative d’une « liste d’habitants »

Ils veulent promouvoir le zéro gaspi, les épiceries solidaires, les « repairs cafés »… A Gentilly, la liste En avant tout(e)s qui se présente comme une « liste d’habitants » soutenue par EELV, la France Insoumise et Génération.s organise jeudi un atelier participatif sur le thème de l’urgence climatique. Son programme vise également « l’autonomie alimentaire du territoire » ou encore l’investissement dans des « coopératives énergétiques ». Jeudi à 20 heures dans la salle du CMAC au 2, rue Jules-Ferry.

Orly : un soutien de poids pour Philippe Bouriachi (EELV)

Le candidat écologiste aux municipales à Orly, Philippe Bouriachi, vient d’obtenir un soutien de choix pour sa campagne, celui de François Philippon (SE). Cet ancien PS devenu DVG fut l’un des adjoints de l’ancien maire Gaston Viens (PCF) de 1983 à 2000 puis conseiller général de 2001 à 2008 après avoir détrôné Viens aux cantonales, un mini-exploit local qui fit trembler la gauche à l’époque. « Il faut une alternative solide à Orly, explique-t-il. Philippe Bouriachi incarne ce renouveau avec ses idées, son équipe, sa volonté d’une ville plus verte, notamment via des options intéressantes côté construction. Il faut une équipe nouvelle. Dans la majorité actuelle, trois élus sont là depuis 1983 et cumulent à eux seuls plus de cent ans de mandat. »

Sucy-en-Brie : Jean-Pierre Thomas (Radical) rejoint Vincent Giacobbi (LREM)

Adhérent au Mouvement radical, Jean-Pierre Thomas a annoncé son ralliement à la liste menée par Vincent Giacobbi, investi par LREM pour les prochaines municipales.

« J’y retrouve ce qui incarne les valeurs les plus fondamentales de la République, à savoir la liberté de conscience et d’expression, l’humanisme, la tolérance et l’unique souci de l’intérêt général », justifie Jean-Pierre Thomas.

Vincent Giacobbi, lui, y voit un « acte fort de l’ouverture » qu’il entend incarner : « C’est également une chance formidable et un apport dans la réflexion que nous menons sur les sujets culturels au service de notre ville. »

Thiais : Génération Écologie soutient la liste menée par Audry Tiphagne

Animateur du comité LREM de Thiais qui s’est lancé dans les municipales, Audry Tiphagne et sa liste reçoivent le soutien de Génération Écologie. « Audry Tiphagne a toujours dans sa démarche mis l’écologie avant les alliances d’appareils », souligne François Vitse, référent Génération Écologie 94 et le représentant local du mouvement Philippe Patry. « A l’heure de l’urgence écologique, la démarche et la bienveillance d’Audry Tiphagne réunissent au-delà de tous les camps et s’adressent à tous les Thiaisiens », estiment-ils, souhaitant inscrire dans le prochain programme municipal le « développement du réseau de géothermie » ainsi que la création d’un écoquartier.

Vitry : Frédéric Bourdon (SE) tête de liste de la Fabrique citoyenne et écologiste

Vitry est d’après lui un « petit morceau de planète en danger », et une ville qui a « besoin d’un nouveau souffle ». Frédéric Bourdon, élu (SE) à Vitry et président du groupe Vitry en mieux depuis 2014, a été désigné comme tête de liste de la « Fabrique citoyenne et écologiste » pour les élections municipales. N’adhérant « à aucun parti », il indique être membre d’associations telles que Greenpeace, Zero Waste France ou encore l’Anvita, l’Association nationale des villes et territoires accueillants. Il propose de « mieux manger, mieux respirer et circuler, accroître la nature en ville, redonner du souffle au petit commerce, impulser les énergies renouvelables » ainsi qu’une « nouvelle dynamique démocratique ». Et annonce en janvier rencontres, déambulations, porte-à-porte et rencontres d’appartement.



Source

Powered by moviekillers.com