Maserati rejoint la tendance Cyberpunk 2077 avec un coupé rétrofuturiste – Tom's Guide


À moins d’un mois de la sortie du jeu vidéo Cyberpunk 2077, une véritable tendance s’installe. Après Porsche, c’est Maserati qui embrasse le mouvement en dévoilant une version rétrofuturiste de la Shamal, son coupé V8 des années 90.

Après de nombreux reports, Cyberpunk 2077, l’Action-RPG rétrofuturiste développé par le studio CD Projekt Red est sur le point d’arriver sur PC et consoles. Son monde futuriste dystopique trouve un écho chez les constructeurs automobiles déjà échaudés par les très nombreuses précommandes pour le Tesla Cybertruck. Ainsi Porsche s’est associé à l’éditeur pour offrir à Johnny Silverhand, le personnage principal du jeu, une 911 Turbo Carrera de 1977 modernisée.

Image 1 : Maserati rejoint la tendance Cyberpunk 2077 avec un coupé rétrofuturiste
La Maserati Shamal de 1990 réimaginée en Project Rekall de 2091
Crédits : Maserati

Project Rekall, retour vers les années 90 pour Maserati

Maserati semble également vouloir profiter de l’engouement autour de la sortie du jeu pour faire parler de sa marque, sans toutefois passer par le partenariat comme OnePlus et son 8T Cyberpunk 2077. C’est sur son compte Instagram qu’elle a diffusé un rendu de Project Rekall. Les plus férus des véhicules du fabricant italien reconnaitront les lignes de la Shamal, un coupé grand touring fabriqué entre 1990 et 1996. Si les lignes du modèle original n’ont pas forcément bien vieilli, celui-ci avait à l’époque trouvé 369 acquéreurs qui ont pu profiter de son puissant V8 biturbo de 3,2 L.

Toute de gris vêtue, la Project Rekall se voit équipée de phares LED et de compteurs électroniques, seuls éléments qui trahissent qu’il s’agit d’une voiture futuriste. Dans la description, Maserati l’imagine dans les rues de ModenaCity-One en 2091 et la voit comme une lettre d’amour au passé de la marque. On pourra toutefois douter d’un tel avenir, la vue arrière montrant une double sortie d’échappement fumant. Cela dit, le constructeur italien n’a encore mis aucun véhicule électrique sur le marché. Les premiers devraient arriver en concession en 2021 si l’on en croit le trailer publié il y a près d’un an.

Si les constructeurs aiment montrer ce quoi sont capables leurs designers, il est rare que les concept-cars deviennent réalité, même le Tesla Cybertruck va se voir améliorer d’ici sa sortie si on en croit Elon Musk. Ce Project Rekall n’a aucune chance de faire son chemin vers les concessions. Toutefois, on apprécie l’effort stylistique.

Source : CNET



Source

Powered by moviekillers.com