#DIRECT L'incroyable périple des Mercedes de Kim Jong-Un – BFMTV.COM

#DIRECT

Mercedes ne peut pas vendre de voitures à la Corée du Nord, mais si Kim Jong-Un veut une berline allemande, un circuit a été organisé pour lui livrer à domicile la voiture de ses rêves. Un rapport américain explique en détail la méthode.

L’embargo sur la Corée du Nord est l’un des plus sévères de la planète. Il l’est d’autant plus que les Etats-Unis surveillent de près ses alliés qui l’enfreignent et n’hésitent pas à leur infliger de multiples sanctions. Pourtant, le petit pays n’a pas grande difficulté à se procurer des produits de luxe provenant de toute la planète. Selon un rapport du Center for Advanced Defense Studies (C4ADS) repéré par Les Echos, le petit état asiatique arrive à se fournir dans environ 90 pays qui, pour livrer les produits sans se faire repérer par Washington, usent de stratagèmes étonnants.

Une Mercedes qui résiste aux tirs de roquettes

Pour preuve, le circuit des Mercedes que s’est offert le pouvoir de Pyong Yang l’an dernier. Elles ont coûté 500.000 dollars. Le modèle : une Mercedes-Maybach S600 version Guard, présenté par le groupe allemand comme la voiture la plus sûre du monde. Homologuée dans la catégorie de protection VR10, elle résiste aux balles perforantes tirées par des fusils d’assauts et protège les passagers contre les grenades et les tirs de roquettes.

C4ADS
C4ADS © C4ADS

Cette voiture, achetée par les stars, les hommes d’affaires et les dirigeants, est sortie des usines allemandes en octobre 2018 pour partir vers la capitale nord-coréenne. Mais elle n’a pas pris ni le chemin le plus court, ni le plus rapide. Une fois assemblée, elle est partie pour les Pays-Bas où elle a été chargée dans un conteneur à Rotterdam direction le port de Busan en Corée du Sud. Jusque-là, rien d’anormal, si ce n’est que le voyage a duré trois mois. La cargaison est ensuite passée par le port de Dalian en Chine en passant par le Canal de Suez, puis par le Japon avant d’accoster enfin en Corée du Sud. 

C4ADS
C4ADS © C4ADS

Une arrivée très discrète en Corée du Nord

Arrivée à Busan, elle a été chargée sur une cargo togolais qui a fait route vers la Russie. Comment la Mercedes est allée à Pyong Yang? Le rapport de C4ADS admet ne pas le savoir exactement, mais suppute que la voiture a été chargée à l’aéroport de Vladivostok dans un avion cargo pour être livrée par une société russe à Kim Jong-Un. Des photos prises en janvier 2019 montrent le président nord-coréen à bord de cette voiture reconnaissable.

C4ADS
C4ADS © C4ADS

En dévoilant ce périple, C4ADS veut montrer à Washington que l’embargo contre la Corée du Nord n’est pas très efficace. Il l’est sans doute pour les biens de consommation ou les médicaments, mais pas pour les produits de luxe confirme le rapport.

Comment cette agence américaine a-telle pu obtenir des informations si précises? On trouve l’explication dans les remerciements qui figurent dans le document. On y découvre des experts internationaux, mais aussi Palantir, une société d’analyses financée par la CIA qui a puisé dans les données des Nations Unies.



Source

Powered by moviekillers.com