#DIRECT Kim Jong-un a savouré sa lune de miel avec le président américain – Le Figaro

#DIRECT

DÉCRYPTAGE – Désormais Pyongyang observe attentivement la campagne électorale américaine. Une présidence Joe Biden n’augure rien de bon pour le régime, isolé par la «patience stratégique» de l’ère Obama.

Poignée de mains entre Donald Trump et Kim Jong-un lors du sommet de Hanoï, le 27 février 2019.
Poignée de mains entre Donald Trump et Kim Jong-un lors du sommet de Hanoï, le 27 février 2019. SAUL LOEB/AFP

Kim Jong-un fait profil bas. Le «Leader suprême» nord-coréen déserte les feux de la rampe depuis quelques mois, réduisant ses apparitions publiques et laissant sa sœur cadette, Kim Yo-jong, monter en première ligne. Mais le dictateur trentenaire est toujours fermement aux commandes à Pyongyang, jugent les services de renseignement, et veille à sa relation avec l’homme le plus puissant de la planète, Donald Trump.

À quelques semaines de l’élection présidentielle du 3 novembre, Kim s’est pour l’heure gardé de toute provocation susceptible de perturber la campagne du trublion républicain en quête d’un second mandat. Aucun test de missile balistique, aucune déclaration tonitruante dont l’État paria a le secret ne sont venus voler la vedette au Covid ou aux feux de forêts sur les télévisions d’information américaines. «Rocket Man», comme l’avait surnommé Trump en 2017, en pleine escalade des tensions, semble ménager l’homme le plus puissant de la planète, avec lequel il a échangé de multiples

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment



Source

Powered by moviekillers.com