#DIRECT Corée du Nord : Kim Jong Un se fait élire secrétaire général du parti au pouvoir et renforce son leadership – Le Parisien

#DIRECT

Élu à « l’unanimité » au poste de secrétaire général du Parti des travailleurs. Au moins Kim Jong Un en Corée du Nord ne s’embarrasse pas d’une opposition…

La semaine dernière en ouvrant le congrès du parti au pouvoir, King Jong Un pourtant au pouvoir depuis cinq ans avait fait le constat de l’échec de sa politique économique, admettant que « presque tous les secteurs » n’avaient pas atteint leurs objectifs.

Un aveu de faiblesse ? Bien au contraire, avec ce nouveau titre de secrétaire général du parti alors qu’il occupait jusqu’à présent la fonction de président du Parti des travailleurs de Corée va avoir les mains libres pour davantage serrer les boulons dans ce pays durement frappé par les sanctions internationales et plus que jamais isolé en raison de la pandémie de Covid-19.

Dans la lignée de ses ancêtres

Lui qui a pris les rênes du pouvoir laissé par son père en 2011, s’est déjà engagé la semaine dernière à renforcer les capacités de défense du pays, déjà puissance nucléaire. Et d’ajouter dans une déclaration un brin provocatrice que les Etats-Unis sont le « plus grand ennemi » de son pays.

Mais surtout, Kim Jong Un qui voulait à son arrivée au pouvoir un peu se démarquer de son père Kim Jong Il, décédé en 2011 qui reste « secrétaire général éternel du parti » avait décidé de prendre e titre de président du parti. En redevenant secrétaire général, il s’inscrit davantage dans la lignée de ses ancêtres ce qui va lui permettre de renforcer son leadership.

Pendant ce congrès, Kim Jong Un a déjà un peu changé les règles du jeu sur les changements au niveau des orientations politiques ou du choix des élites. Même si Kim n’a pas pu imposer sa sœur cadette Kim Yo Jong au sein du nouveau bureau politique.

Un message de défiance à Joe Biden

Les analystes affirment que la Corée du Nord a mis à profit ce Congrès pour envoyer un message de défiance au futur président américain Joe Biden, tout en faisant preuve de prudence après une relation tumultueuse avec Donald Trump.

Ce congrès aurait également été l’occasion pour Pyongyang d’organiser un défilé militaire. L’armée sud-coréenne a affirmé avoir détecté des signes laissant présager qu’une telle parade a eu lieu dimanche soir. Elle n’était cependant pas en mesure de dire s’il s’agissait « de l’événement en lui-même ou d’une répétition. »

Newsletter L’essentiel du matin

Un tour de l’actualité pour commencer la journée

En octobre, un immense défilé avait été organisé à l’occasion du 75e anniversaire de la fondation du Parti des travailleurs au pouvoir. Un missile balistique intercontinental géant avait été dévoilé.



Source

Powered by moviekillers.com