#coronavirus EN DIRECT – Coronavirus : l'OMS voit des « signes encourageants » en Europe – Les Échos

#coronavirus

Le bilan de la pandémie de coronavirus ne cesse de s’alourdir. Alors que l’Espagne est devenue mercredi le deuxième pays, après l’Italie et devant la Chine, en nombre de victimes, les Etats-Unis ont franchi le cap des 1.000 morts et pourraient devenir le prochain épicentre de la pandémie, tandis que le Royaume-Uni approche des 500 décès répertoriés.

En France, l’épidémie a tué 231 personnes en vingt-quatre heures pour atteindre un total de 1.331 morts mercredi soir. Les autorités de santé ont répertorié plus de 25.200 cas, dont près de 11.600 ont nécessité une hospitalisation et plus de 2.800 un placement en réanimation. Mais les généralistes ont aussi diagnostiqué 40.000 cas supplémentaires la semaine dernière. Tous les professionnels de santé sont désormais appelés à venir prêter main-forte. Emmanuel Macron a annoncé mercredi la mise en place d’un « plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières » pour l’hôpital, une fois la crise passée.

Les principales informations à retenir

> Les autorités de santé françaises appellent tous les professionnels de santé actifs ou retraités en renfort.

> Aux Etats-Unis, 70.000 cas ont été répertoriés et le bilan dépasse les 1.000 morts.

> Selon l’OMC, le déclin économique sera pire que pendant la crise de 2008.

Suivez en direct les événements du jeudi 26 mars :

> En mal de marins et de clients, la filière pêche est à quai

La majorité des bateaux de pêche reste à quai. Rentrés avec les cales chargées de poissons après une dizaine de jours en mer, les pêcheurs ont découvert les mesures de confinement, la fermeture des marchés et des restaurants. Les prix et les ventes se sont effondrés.

> La Chine se cloître

Alors que tous les nouveaux cas recensés en Chine continentale concernent des voyageurs étrangers, Pékin multiplie les décisions fortes. Berceau du nouveau coronavirus, le pays va fermer temporairement ses frontières aux étrangers titulaires de visas ou de permis de séjour en cours de validité. Les vols internationaux à destination ou en provenance du pays ont aussi été drastiquement réduits.

> Les leçons à tirer de la gestion de crise en Asie

De la stricte mise en quarantaine de Wuhan (Chine), qui inspire aujourd’hui certaines zones de Malaisie, des Philippines et d’Inde aux approches beaucoup moins intrusives en termes de distanciation sociale à Hong Kong, au Japon, à Singapour et à Taiwan, l’Asie a mis en place toute une panoplie de mesures visant à éradiquer l’épidémie de coronavirus. Passage en revue.

> Le G20 va injecter 5.000 milliards de dollars dans l’économie mondiale

Les dirigeants des pays membres du G20 veulent « contrer les répercussions sociales, économiques et financières de la pandémie » du nouveau coronavirus, explique un communiqué commun publié à l’issue de la réunion d’urgence présidée par le roi Salmane d’Arabie saoudite.

> Vague historique de dégradations de notes de crédit d’entreprises

Depuis que la crise du coronavirus a fait plonger l’économie mondiale, les sanctions des acteurs de la notation pleuvent. Les agences qui évaluent la qualité de crédit des emprunteurs pour informer les porteurs obligataires des risques qu’ils encourent révisent leurs jugements à un rythme effréné. Sans doute plus encore que lors des dernières crises financières, où les entreprises n’étaient pas en première ligne.

> 8.000 volontaires en Ile-de-France pour aider les soignants

Mercredi soir, Olivier Véran, le ministère de la Santé, a lancé un appel aux professionnels de santé qui ne sont pas encore sur le front pour venir renforcer le système de santé.

Un appel entendu puisque 7.707 personnes se sont déjà inscrites sur la plateforme créée vendredi dernier. Parmi les volontaires, on recense notamment 27 % d’infirmiers, 20 % d’aides-soignants et 15 % de médecins.

Qui est concerné ? comment procéder ? Combien faut-il de bras supplémentaires ?… Revue de détails en cinq questions.

> Edouard Philippe lance des « conf calls » gouvernementaux

Dans cette période de gestion d’une crise inédite, le Premier ministre va lancer des « conf call » avec les membres du gouvernement qui a vocation à se tenir deux fois par semaine. Le premier du genre, sorte de séminaire gouvernemental, doit avoir lieu ce vendredi.

> L’Arabie saoudite appelle à une « réponse efficace et coordonnée » du G20

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a appelé les pays membres du G20 à une « réponse efficace et coordonnée » pour faire face à la pandémie du nouveau coronavirus, lors d’un sommet virtuel des 20 plus grandes puissances économiques mondiales.

« Il est de notre responsabilité de tendre la main aux pays en développement […] pour qu’ils surmontent cette crise et ses répercussions », a par ailleurs déclaré le monarque, à la tête du G20 cette année, lors de son discours d’ouverture.

> Les marchés agricoles sous tension

Les stocks sont suffisants pour nourrir le monde, rassure la FAO. Mais l’épidémie de coronavirus met sous tension les échanges internationaux de denrées alimentaires.

Une rupture des chaînes logistiques pourrait conduire à une crise alimentaire. Les comportements excessifs, liés à des décisions unilatérales des exportateurs attisent la volatilité des prix.

> Les demandes d’allocations-chômage explosent aux Etats-Unis

La pandémie de coronavirus a fait exploser les demandes hebdomadaires d’allocations-chômage aux Etats-Unis, avec plus de trois millions de personnes supplémentaires qui ont demandé à en bénéficier la semaine passée, selon le département du Travail jeudi.

Ce sont ainsi 3,3 millions de personnes qui ont fait une première demande d’allocations-chômage au cours de la semaine du 15 au 21 mars, soit 3 millions de plus que la semaine précédente. Il s’agit d’un niveau jamais vu aux Etats-Unis, le précédent record datant d’octobre 1982 avec 695.000 nouvelles demandes.

> La Banque d’Angleterre maintient son taux d’intérêt

La Banque d’Angleterre a annoncé le maintien de son taux d’intérêt à 0,1 %, une semaine après l’avoir abaissé à ce niveau historiquement bas pour faire face à la pandémie de coronavirus. Une « nette chute » du PIB mondial au premier semestre est « probable » et « il y a un risque de danger à long terme pour l’économie » britannique, a en outre souligné l’institution.

> Médicaments : la fusion de Mylan et Pfizer reportée

La fusion du laboratoire pharmaceutique Mylan avec la division de médicaments génériques de Pfizer, annoncée en juillet dernier , ne sera désormais finalisée qu’au deuxième semestre de cette année en raison de la pandémie de coronavirus. Aucun autre terme de la transaction, qui devait initialement aboutir en milieu d’année, n’a été modifié.

Mylan a déclaré que son assemblée générale, au cours de laquelle ses actionnaires doivent approuver certains éléments nécessaires à l’opération, avait été reportée au 30 juin en raison des limitations actuelles aux rassemblements destinées à éviter une propagation du coronavirus.

> L’automobile made in France réfléchit déjà à la sortie de crise

La crise provoquée par le coronavirus devrait encore laisser la France à l’arrêt durant de longues semaines, mais la filière automobile réfléchit déjà aux meilleurs moyens de faire repartir le moment venu la production, en veillant à rassurer les salariés.

Anticipant des ventes en forte baisse, elle souhaite un plan de relance soutenu par les pouvoirs publics, avec un accent particulier sur la mobilité électrique.

> Von der Leyen appelle les Européens à l’unité

La présidente de la Commission européenne s’est livrée ce jeudi à un plaidoyer pro-européen devant un Parlement presque vidé par la crise sanitaire.

Elle a appelé à « la collaboration » et « la solidarité » entre Etats membres et a défendu les nombreuses actions lancées par la Commission européenne, victime d’un procès en inaction lancée par des accusateurs de tous bords.

> L’OMS voit des « signes encourageants » en Europe

« Bien que la situation reste très préoccupante, nous commençons à voir des signes encourageants », a affirmé Hans Kluge, directeur de la branche Europe de l’Organisation mondiale de la Santé.

L’Italie, a-t-il noté, « vient de connaître un taux d’augmentation légèrement inférieur, bien qu’il soit encore trop tôt pour dire que la pandémie ait atteint son apogée dans ce pays ».

> Plus de 4.000 morts en Espagne

Avec 655 décès enregistrés en 24 heures, le nombre de morts dus au coronavirus en Espagne est porté à 4.088, selon le bilan du ministère de la Santé communiqué ce jeudi. Quelque 56.188 cas ont été confirmés (+19 %, contre +27 % la veille).

L’Espagne est le pays qui compte le plus de morts dans le monde derrière l’Italie. La région de Madrid à elle seule déplore plus la moitié de la moitié des morts (2.090), devant la Catalogne (672).

> Quels sont les risques psychologiques du confinement ?

Alors qu’un tiers de l’humanité est actuellement sommé de rester à la maison, quelles sont les conséquences d’un confinement de plusieurs semaines sur la santé mentale d’une population ?

Si la situation actuelle est inédite par son ampleur, quelques études sur de précédentes mises en quarantaine et l’expérience des professionnels nous éclairent sur les risques et les manières de s’en prémunir.

> Les hôpitaux londoniens confrontés à un « tsunami » de patients

Après avoir augmenté « massivement » leur capacité d’accueil en soins intensifs ces dernières semaines, les hôpitaux publics de Londres doivent faire face à « une explosion » du nombre de « patients gravement malades », « une sorte de tsunami continu », tout en devant pallier une proportion « sans précédent » de personnel souffrant, a expliqué Chris Hopson, un responsable du système public de santé britannique, sur BBC Radio 4.

> L’Iran annonce 157 décès supplémentaires

Faisant partie des pays les plus touchés par l’épidémie, l’Iran a enregistré 157 décès supplémentaires lors des dernières 24 heures. Le bilan officiel atteint désormais 2.234 morts, a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé, Kianoush Jahanpour.

Le nombre de nouveaux cas confirmés est de 2.389, faisant grimper le chiffre total à 29.406 cas d’infections recensés, a ajouté le responsable.

> En France, les médecins généralistes ont repéré 40.000 cas en une semaine

C’était une quasi-certitude, que des chiffres officiels viennent maintenant confirmer : le nombre de contaminations en France est, depuis le départ, sous-évalué.

Au moins 40.000 « nouveaux cas de Covid-19 » ont en effet été diagnostiqués par les médecins généralistes la semaine dernière, selon les estimations de Santé Publique France. Le tout alors que le nombre de malades testés positifs est de seulement 25.000 depuis le début de l’épidémie.

> Le PIB de Singapour chute, mauvais signe pour l’économie mondiale

Le PIB de la cité-Etat s’est contracté de 2,2 % lors du trimestre écoulé, soit sa pire performance depuis la crise financière de 2008.

Problème : son économie est souvent la première à montrer des signes de faiblesses en cas de crise (mais aussi la première à se relever). Un signal inquiétant, donc, pour le reste de la planète.

> La BCE fait sauter de nouveaux verrous

Le texte légal publié par l’institution, tard dans la soirée d’hier, tend à montrer qu’elle ne reculera devant rien pour soutenir l’économie européenne.

La banque centrale présidée par Christine Lagarde a ainsi fait le choix de s’affranchir de la règle des 33 %, qui veut que la BCE n’achète jamais plus d’un tiers de la dette d’un Etat (et devienne ainsi un créancier de poids).

> 40.000 personnes volontaires pour aider les agriculteurs

« L’armée de l’ombre », voulue par Didier Guillaume, prend forme. Le ministre de l’Agriculture a annoncé que 40.000 personnes s’étaient déjà portées volontaires pour venir travailler auprès des agriculteurs français, menacés d’une pénurie de main-d’oeuvre.

Le ministre a assuré que ces volontaires seraient payés et pourraient cumuler cette rémunération avec leur indemnisation de chômage partiel.

> Les Bourses européennes ouvrent en baisse

La Bourse de Paris est repassée dans le rouge (-2,25 %) à l’ouverture, après avoir clôturé sur une hausse de 4,47 % la veille. Même tendance à Londres (-2,30 %) et à Francfort (-2,53 %).

La montée de la vague de contaminations aux Etats-Unis semble faire craindre aux investisseurs des effets collatéraux en Europe.

> Danone veut rassurer ses salariés

Alors que l’épidémie fait planer de graves menaces sur l’emploi, le groupe agroalimentaire français s’est voulu rassurant, du moins à court terme.

« Tous les contrats de travail chez Danone, tous les salaires, mondialement, sont garantis pour les trois prochains mois », a ainsi indiqué Emmanuel Faber, PDG du groupe, lors d’un entretien à la radio RTL. Danone emploie plus de 100.000 personnes dans le monde.

>Le secteur du e-commerce sous haute pression

Pour bien des produits, le commerce en ligne est désormais le seul canal de distribution autorisé. Mais les contraintes sanitaires dans les entrepôts, combinées à une forte hausse des commandes, provoquent une forte tension.

En conséquence, certains sites saturent quand d’autres restreignent leur offre, à l’instar du géant américain Amazon.

> Premier décès d’un gendarme lié au Covid-19

Un premier gendarme est décédé des suites de l’épidémie de Covid-19, mercredi dans sa caserne de Maisons-Alfort (Val-de-Marne), a annoncé la gendarmerie nationale.

Ce sous-officier de la gendarmerie, qui était en arrêt maladie pour suspicion de Covid-19, avait 51 ans. Il était marié et père de trois enfants.

> La Poste réduit (encore) la voilure

Comme pour le courrier, La Poste va livrer les petits colis à un rythme allégé « sur la base de 3 jours travaillés consécutifs dans la semaine, du mercredi au vendredi ». Le temps de travail de chaque agent sera progressivement réduit et les équipes s’organiseront « en rotation ».

> Trois outils sur la table à Bruxelles pour répondre à la crise

Une large partie de la réunion des dirigeants européens jeudi, par vidéoconférence, va porter sur la réponse financière et budgétaire commune que l’Europe est capable ou non d’apporter à la récession liée au coronavirus. MES, budget européen, « coronabonds » : on fait le point sur les trois instruments de solidarité envisagés.

> La perte d’activité économique estimée à 35 % en France

Les mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus entraînent une perte d’activité économique d’environ 35 % actuellement en France, avec un effet « assez hétérogène » selon les secteurs, a estimé l’Insee dans une note sur la situation économique.

L’Institut national de la statistique estime aussi qu’un confinement d’une durée d’un mois se traduirait par 3 points de produit intérieur brut (PIB) en moins sur un an.

> Plus de 36.000 cas et près de 200 morts en Allemagne

L’Allemagne a enregistré près de 5.000 cas supplémentaires de contamination au coronavirus et une hausse d’un tiers de son nombre de morts, passé à 198, a annoncé l’institut Robert-Koch, l’autorité fédérale de la santé. Le nombre de cas confirmés atteint désormais 36.508, soit 4.995 de plus que la veille.

> Le gigantesque plan d’aide américain approuvé

Le Sénat américain a approuvé à une écrasante majorité un plan « historique » de 2.000 milliards de dollars pour soutenir la première économie mondiale. Fruit d’intenses négociations ces derniers jours entre démocrates et républicains, il prévoit plusieurs mécanismes, pour aider à la fois les PME, les grandes entreprises et les salariés touchés par la crise.

> La Bourse de Tokyo a rechuté, fragilisée par les craintes d’une flambée du Covid-19

Après deux séances de gains spectaculaires, la Bourse de Tokyo a brutalement marqué le pas, alors que s’accroissent les craintes d’une flambée du coronavirus dans la capitale japonaise, dont les habitants ont été priés d’éviter les déplacements ce week-end.

L’indice vedette Nikkei a fini en retrait de 4,51 % à 18.664,60 points, tandis que l’indice élargi Topix a cédé 1,78 % à 1.399,32 points.

> Le Pentagone américain gèle tous ses mouvements dans le monde

Le Pentagone a annoncé le gel pendant deux mois de tous ses mouvements prévus dans le monde, y compris le déploiement et le rapatriement de soldats déployés sur des théâtres de guerre, pour tenter de juguler l’épidémie due au coronavirus.

> Huit opérateurs européens prêts à partager leurs données

Orange, Vodafone, Deutsche Telekom, Telefonica, Telecom Italia, Telenor, Telia, et A1 Telekom Austria ont accepté de partager avec la Commission européenne leurs données de géolocalisation recueillies grâce aux téléphones portables pour tenter d’enrayer la progression de l’épidémie de coronavirus, a annoncé la GSM Association, qui regroupe les grands opérateurs.

La Commission agrégera ces données de géolocalisation afin de coordonner des mesures pour endiguer la propagation du virus, a expliqué un responsable européen. Les données seront détruites une fois la crise sanitaire surmontée, a-t-il assuré.

> La Russie suspend tous les vols internationaux

Le gouvernement russe a indiqué avoir ordonné à l’autorité de l’aviation civile de suspendre tous les vols réguliers et spécialement affrétés au départ et à destination de la Russie à partir de vendredi. Les compagnies aériennes russes seront toutefois encore autorisées à effectuer des vols à l’étranger pour rapatrier des citoyens russes ou si elles ont reçu une autorisation spéciale du gouvernement.

> La récession sera pire qu’en 2008, selon l’OMC

Dans un message vidéo enregistré depuis son domicile et publié sur le site de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) hier, le directeur général de l’organisation, Roberto Azevedo, a déclaré que « cette pandémie aura inévitablement un impact énorme sur l’économie ». 

 Les projections récentes donnent « un ralentissement économique et des pertes d’emploi qui sont pires que lors de la crise financière mondiale il y a une dizaine d’années ». « Des efforts coordonnés vont augmenter notre puissance collective de lutte contre la récession », a toutefois ajouté le Brésilien.

> L’Espagne étend la durée du confinement

Le Parlement espagnol a adopté dans la nuit un texte portant à 30 jours, contre 15 jours jusqu’alors, l’état d’urgence déclaré pour endiguer la propagation du coronavirus. Le confinement en vigueur dans le pays, avec notamment la fermeture des écoles, restaurants et de la plupart des commerces, est ainsi prolongé jusqu’au 14 avril.

> Le coronavirus pourrait devenir saisonnier, prévient un expert américain

Il est probable que le Covid-19 puisse revenir selon des cycles saisonniers, a prévenu mercredi le directeur de l’institut national des maladies infectieuses, Anthony Fauci, lors du point presse quotidien de la « task force » de la Maison-Blanche.

Alors que le coronavirus commence à se répandre dans les pays de l’hémisphère Sud, où l’hiver arrive, l’expert a mis en garde : « S’ils connaissent une épidémie importante, il nous sera indispensable d’être prêts à faire face à un deuxième cycle ». D’où la nécessité de développer un vaccin disponible pour ce prochain cycle, a-t-il ajouté.

> Plus de 1.000 morts et près de 70.000 cas aux Etats-Unis

Le nombre de morts causé par le nouveau coronavirus a bondi à 1.031 aux Etats-Unis et le pays compte 68.572 cas confirmés, selon le dernier décompte de l’université Johns-Hopkins. La progression du Covid-19 est fulgurante aux Etats-Unis, qui arrivent désormais au troisième rang des pays pour le nombre de cas confirmés, derrière l’Italie et la Chine.

> En Israël, Netanyahu juge un confinement total inévitable

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a prévenu hier qu’il ne serait pas possible d’éviter un confinement total du pays dans les prochains jours si le taux de propagation du coronavirus ne venait pas à baisser, alors que cinq décès et près de 2.400 cas de contamination ont été recensés dans le pays.  »

De nouvelles mesures ont déjà été annoncées mercredi, comme une nouvelle réduction des transports publics et l’obligation, pour toute personne souhaitant effectuer une balade ou courir, de rester dans un rayon de 100 mètres de son domicile.

> Emmanuel Macron annonce un « plan massif » pour l’hôpital

S’exprimant hier soir depuis l’hôpital militaire de campagne installé à Mulhouse, le chef de l’Etat a réitéré ses appels à l’unité et salué la mobilisation des soignants et de la « deuxième ligne ». Il a annoncé la mise en place d’un « plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières » pour l’hôpital, une fois la crise du coronavirus passée.

> Les autorités de santé françaises demandent du renfort

La Direction générale de la santé (DGS) a appelé hier soir « tous les professionnels de santé en activité (salarié, libéral) ou retraités, volontaires pour venir renforcer le système de santé dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 » à « se faire connaître en s’enregistrant sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé ».

« Notre territoire connaît de fortes tensions au sein du système de santé », a expliqué la DGS. « Les régions Grand EST, Hauts de France, Bourgogne Franche-Comté et Ile de France sont principalement concernées à ce stade. De plus, il convient d’ores et déjà d’anticiper l’appui aux Outre-mer. »

intertitre



Source

Powered by moviekillers.com