#coronavirus Coronavirus : les HCL cherchent des volontaires de +75 ans pour évaluer l'efficacité des vaccins – LyonCapitale.fr

#coronavirus


Centre de vaccination à la Croix-Rousse à Lyon / (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Les essais cliniques visant à mesurer l’efficacité des vaccins contre le COVID-19 démarreront la semaine du 22 février. Pour ce faire, les HCL sont à la recherche de volontaires âgés de plus de 75 ans.

Les Hospices civils de Lyon (HCL) annoncent ce jeudi 18 février le coup d’envoi des essais cliniques pour évaluer l’efficacité des vaccins administrés contre le COVID-19. L’objectif est de mesurer à long terme l’efficacité de la réponse immunitaire provoquée par ces injections, chez des patients de différents âges et avec différents antécédents. Ces essais se déroulent à l’échelle nationale, avec trois centres à Lyon : le Centre de recherche clinique à l’hôpital de la Croix-Rousse, le Centre d’investigation clinique à l’hôpital Louis Pradel de Bron et l’Unité de recherche clinique en immunologie à l’hôpital Lyon-Sud de Pierre-Bénite. Pour conduire ces essais, les HCL sont en recherche active de volontaires âgés de plus de 75 ans. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur le site de la recherche, baptisée Covireivac.

Les premiers essais avec le vaccin Moderna dès la semaine prochaine

Le premier essai portera sur le vaccin Moderna, et aura pour but de mesurer la réponse immunitaire en fonction des classes d’âge. Trente personnes volontaires, n’ayant jamais eu le COVID-19, y participeront à l’hôpital de la Croix-Rousse. Les visites de sélection auront lieu dès la semaine prochaine, et les premières injections du vaccin Moderna seront administrées sur les volontaires début mars. Vingt-neuf jours plus tard, ce sera au tour de la deuxième dose du vaccin. Un examen clinique et des prélèvements biologiques seront effectués au bout de 57 jours. Les patients seront suivis sur le long terme, avec des visites à 6, 12 et 24 mois d’intervalle pour faire de nouveaux exmaens cliniques et des prélèvements.

Le vaccin Pfizer évalué début mars

Ce sera ensuite le tour du vaccin de Pfizer, dont l’essai portera sur l’efficacité du produit en fonction de l’âge mais aussi d’une précédente infection au coronavirus ou non. Les essais commenceront début mars à l’hôpital Lyon-Sud avec 30 volontaires, dont la moitié aura déjà eu le COVID-19. Le déroulé sera le même que pour les essais cliniques du vaccin Moderna, avec des examens médicaux et des prélèvements biologiques à la même fréquence.

 



Source

Powered by moviekillers.com