Comparatif Antivirus 2021 : Test de Trend Micro Maximum Security 2021 – Logitheque


Publié le

Pour l’année 2021, l’éditeur japonais Trend Micro a présenté sa nouvelle gamme de solutions de sécurité. Antivirus+, Internet Secuirty et Maximum Security passent donc en version 17.0. Ces dernières années, les logiciels de Trend Micro se sont montrés très perfectibles, notamment en matière de protection en temps réel. Cependant, les cartes sont rebattues et la donne pourrait changer. Pour le vérifier, nous avons choisi de tester la solution la plus complète de l’éditeur : Trend Micro Maximum Security.

SOMMAIRE

  1. Présentation
  2. Installation
  3. Interface et prise en main
  4. Fonctionnalités
  5. Performances
  6. Notre avis sur Trend Micro Maximum Security 2021

Présentation

Maximum Security est la suite de sécurité la plus complète de Trend Micro à destination des particuliers. Dans sa configuration par défaut, elle permet de protéger trois appareils pendant un an avec un seul et unique abonnement. Mais il est possible d’y associer jusqu’à 10 appareils. Trend Micro Maximum Security assure la protection des dispositifs sous Windows, macOS, iOS et Android. Ainsi, l’utilisateur peut sécuriser plusieurs ordinateurs et smartphones dans son foyer avec un seul et même abonnement.

Les produits Trend Micro se distinguent généralement par leur simplicité d’utilisation et le rapport qualité-prix qui leur permettent de se positionner comme de bonnes alternatives aux mastodontes du secteur.

Pour notre comparatif antivirus 2021, nous avons testé la tout dernière itération en date de Trend Micro Maximum Security : la version 17.0.1222.

Installation

L’installation de Trend Micro Maximum Security se fait en plusieurs étapes. La première consiste à décompacter les données de l’installeur. Cette première étape peut prendre quelques minutes en fonction des performances de votre ordinateur. Ensuite, l’utilisateur est amené à saisir sa clé de licence ou à lancer une version d’essai du logiciel.

Il doit par la suite valider la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation du produit. Au quatrième écran, il pourra enfin démarrer l’installation du programme.

Pour terminer, nous sommes invités à saisir notre adresse e-mail afin d’activer notre protection. L’installation n’aura duré que quelques minutes sur notre machine de test. Elle ne présente aucune difficulté particulière, même pour un utilisateur novice.

Interface et prise en main

Au premier démarrage, l’écran affiche les fonctionnalités principales du logiciel. Les utilisateurs novices peuvent bénéficier d’un tour rapide du propriétaire en cliquant sur le bouton “Découvrir d’autres fonctionnalités” où ils seront invités à remplir quelques informations sur leurs habitudes en tant qu’internautes.

Le logiciel sélectionne ensuite les fonctionnalités correspondant aux usages renseignés précédemment, mais nous y reviendrons plus loin dans notre test.

Premier constat : l’écran d’accueil de Trend Micro Maximum Security (TMMS) n’a pas du tout évolué depuis 2018.

On retrouve 4 menus principaux :

  • Dispositif : regroupe les fonctionnalités de protection de la machine
  • Confidentialité : regroupe les fonctionnalités de protection de la vie privée en ligne
  • Données : regroupe les outils de protection des fichiers
  • Famille : raccourci vers le contrôle parental

Juste sous ce menu, vous retrouverez un bouton vous permettant de lancer rapidement un scan. Les utilisateurs experts pourront ajuster minutieusement les paramètres du logiciel en se rendant dans les réglages avancés via la roue crantée. L’interface de TMMS 17 étant identique aux précédentes versions du logiciel, nous réitérons notre conclusion à ce sujet : l’interface est intuitive et bien pensée, l’utilisateur a rapidement accès aux informations qu’il souhaite avoir et la navigation est agréable.

Fonctionnalités

Comme nous le soulignions plus haut, TMMS 17 est la solution la plus complète de Trend Micro développée pour les particuliers et elle peut être installée sur différents appareils.

On y trouve les fonctionnalités et outils suivants :

  • antivirus.
  • module de confidentialité qui promet de renforcer la sécurité des transactions bancaires, mais également de prévenir le vol de données sur les réseaux sociaux et le web en général.
  • pare-feu et un anti-spam.
  • outil de protection contre les rançongiciels.
  • coffre-fort pour protéger ses dossiers sensibles.
  • outil d’effacement sécurisé.
  • outil d’optimisation.
  • contrôle parental.

Sur le papier, avec toutes ces fonctionnalités, TMMS 17 n’a rien a envier à ses concurrents. Mais qu’en est-il réellement ? Ces outils sont-ils efficaces ? C’est ce que nous allons voir dans notre test des performances.

Performances

Commençons par tester l’antivirus du logiciel. La protection en temps réel de TMMS n’a pas toujours brillé lors de nos précédents tests, et nous espérons que l’éditeur a corrigé ses lacunes en la matière.

Antivirus

Le logiciel a bien réagi dès que nous avons injecté les premiers objets malveillants dans le système. Il joue bien son rôle de bouclier et informe systématiquement l’utilisateur lorsqu’une menace est détectée si le mode silencieux n’est pas activé. En effet, le logiciel sait se faire discret grâce à cette option qui ne vous alertera qu’en cas de de menace critique.

Au total, l’antivirus propose trois types d’analyse :

  • Rapide
  • Complète
  • Personnalisée

L’analyse personnalisée ne permet que de cibler des dossiers en particulier. Vous n’avez pas la possibilité de sélectionner uniquement le registre Windows, le secteur de démarrage ou la mémoire vive de l’appareil, comme c’est le cas chez ESET par exemple. Mais ce n’est qu’un détail, en optant pour l’analyse complète, vous aurez la certitude d’analyser la totalité du système.

TMMS 17 s’est aussi montré brillant en analyse contextuelle en supprimant ou en nettoyant l’ensemble des menaces potentiellement dangereuses de notre échantillon. En cas d’infection sévère, il peut cependant faire perdre les pédales à la machine surtout si elle n’est pas robuste.

En effet, lorsque nous avons désactivé le mode silencieux, le logiciel a commencé à exploiter un peu plus les ressources de notre machine pour afficher les multiples notifications de virus détectés. Mais n’ayez crainte, dans la réalité, il est très peu probable que votre ordinateur soit soumis à une infection aussi extrême que la nôtre.

La protection sur internet

La protection web est assurée par Trend Micro Toolbar, une extension web compatible avec les navigateurs les plus populaires. Lors que vous lancez Chrome, Microsoft Edge ou Firefox, au bout d’un certain temps, vous recevez une notification vous invitant à installer l’extension pour renforcer votre sécurité sur la toile.

Le logiciel promet de vous protéger contre les sites frauduleux, les téléchargements malveillants, les publicités invasives et le vol de données sensibles. Dans les faits, lorsque vous visitez un site où des données sensibles peuvent être saisies (le site de votre banque par exemple), le logiciel vous demande si vous souhaitez l’ouvrir dans une fenêtre plus sécurisée. Malheureusement, ce n’est pas systématique, et en plus de cela, le nom du bouton de validation est mal codé.

Néanmoins, l’utilisateur a, à tout moment, la possibilité de basculer vers une fenêtre sécurisée en cliquant sur l’icône de l’extension dans la barre d’outils du navigateur. La fenêtre sécurisée vous protège contre l’action et l’injection d’outils malveillants susceptibles d’extraire vos informations sensibles à votre insu.

L’autre défaut que nous avons repéré concerne les fonctionnalités de l’extension d’un navigateur à l’autre. Pour Firefox et Chrome, on ne trouve pas de bloqueur de publicités et les réglages de protection web se font directement depuis TMMS 17. Alors que sur Microsoft Edge, l’extension bénéficie d’une interface graphique offrant plus de possibilités de réglages, un gestionnaire de mots de passe et un bloqueur de publicités fonctionnel.

En haut, l’extension Chrome, en bas l’extension Edge

Le logiciel scanne automatiquement tous les fichiers que vous téléchargez et vous indique s’ils sont sûrs. Quant à la protection anti-hameçonnage, là encore, Trend Micro brille en bloquant systématiquement les liens potentiellement dangereux, notamment dans vos mails. Dommage que la protection mail (lutte anti-fraude) ne soit effective que dans Gmail et Outlook.

L’extension intègre un système de protection sur les réseaux sociaux qui va scanner les liens affichés sur vos fils d’actualité Twitter et Facebook. Ce système est également utilisé pour les résultats de vos requêtes dans les moteur de recherche. L’extension web de TMMS réalise aussi un diagnostic des navigateurs Internet Explorer, Firefox et Google Chrome pour vous aider à choisir les meilleurs réglages pour votre sécurité.

La protection des fichiers

Windows 10 embarque par défaut une fonctionnalité anti-ransomware, mais les éditeurs de solutions de sécurité continuent à proposer des solutions similaires. Celle de Trend Micro baptisée “Protecteur de dossiers” n’a aucun avantage par rapport à l’outil natif de Windows. En effet, les deux ont exactement les mêmes caractéristiques : offrir une couche de sécurité supplémentaire et détecter rapidement les programmes qui tentent de modifier vos dossiers à votre insu. Ainsi, lorsqu’un logiciel non autorisé tente de modifier les fichiers spécifiés, vous recevez une alerte.

TMMS 17 embarque également un outil permettant de verrouiller l’accès à certains dossiers. Il s’agit de Vault. Pour l’utiliser, rendez-vous dans Données> Vault. Ensuite, vous devrez créer un mot de passe pour protéger le dossier.

L’autre avantage de Vault, c’est que si vous déclarez que votre ordinateur a été volé, le dossier pourra être verrouillé de façon automatique à distance.

Enfin, TMMS présente un outil d’effacement sécurisé permettant d’empêcher la récupération de vos données même après leur suppression. Il s’est montré efficace, nous avons effacé plusieurs fichiers en activant le réglage de suppression le plus fort. Les logiciels de récupération de données n’ont été capables de retrouver que leur nom. A chaque fois, les fichiers étaient illisibles.

Contrôle parental

Le module de contrôle parental intégré à la solution est relativement simple à configurer. L’adulte peut utiliser des préréglages correspondant à des tranches d’âges. La personnalisation de ces réglages est évidemment possible.

Depuis ce même assistant de configuration, il peut définir un calendrier d’utilisation de la machine et même choisir les applications pouvant être exécutées. Le blocage des applications fonctionne correctement. Lorsque l’on tente d’ouvrir une application bloquée, une notification apparaît à la droite de l’écran pour indiquer que l’utilisation de ce logiciel est interdite.

Nous avons testé l’efficacité du contrôle parental sur Microsoft Edge, Google Chrome et Firefox et à notre grande surprise, le logiciel ne fonctionne pas sur le navigateur de Microsoft. Espérons que Trend Micro corrige rapidement cet écueil.

Exemple de page bloquée sur Chrome

Outil d’optimisation

TMMS possède aussi son propre logiciel d’optimisation permettant d’améliorer l’état global de son système.

Grâce à lui, vous pourrez récupérer de l’espace sur votre disque du, mais aussi identifier d’éventuelles vulnérabilités (programmes obsolètes ou incompatibles, réglages du pare-feu, etc.).

Notre avis sur Trend Micro Maximum Security 2021

Trend Micro Maximum Security 2021 s’est largement amélioré en ce qui concerne le cœur de la solution : la protection en temps réel et la détection. Réactif, l’antivirus peut aussi se faire discret grâce à son mode silencieux. Le logiciel s’est globalement montré efficace, mais a encore des lacunes : son contrôle parental n’est pas compatible avec Microsoft Edge Chromium.

Nous avons également relevé quelques défauts en matière de protection web (problème du bouton de la protection web, différences trop flagrantes entre les extensions d’un navigateur à l’autre, etc.). Malgré ces écueils, Trend Micro Maximum Security 2021 reste une alternative intéressante bénéficiant d’un très bon rapport qualité-prix. Espérons tout de même que l’éditeur rectifie rapidement le tir avec une mise à jour.



Source

Powered by moviekillers.com